…la lumière et l’ambre, à gauche après le saule…

la lumière et l’ambre, à gauche après le saule. Comme la première fois que je m’étais retrouvé à la croisée des chemins, les lieux étaient fortement éclairés. Une lumière plus intense et plus chaude, proche de la couleur ambre coulait le long des arbres qui bordaient un des quatre chemins. Au bout de quelques minutes de marche, j’aperçus le saule. C’est à cet endroit qu’il fallait bifurquer, tout de suite après le saule à gauche.

extrait du second tome de Elderic et le livre des Mondes, à paraître très bientôt, Legs Editions (Haiti)

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s