reve d’eau

“J’aime l’idée qu’on puisse définir un livre comme un rêve de pierre (l’expression est de Baudelaire) : « rêve » par la liberté qu’il exige, l’inconnu, l’audace, le risque, le fantasme ; « de pierre », par sa consistance, ferme, solide, minérale, qui s’obtient à force de travail, le travail inlassable sur la langue, les mots, la grammaire.”L’Urgence et […]

Lire plus

…la lumière et l’ambre, à gauche après le saule…

…la lumière et l’ambre, à gauche après le saule. Comme la première fois que je m’étais retrouvé à la croisée des chemins, les lieux étaient fortement éclairés. Une lumière plus intense et plus chaude, proche de la couleur ambre coulait le long des arbres qui bordaient un des quatre chemins. Au bout de quelques minutes […]

Lire plus

Les eaux du lac

Les eaux du lac sous le ciel gris s’irisaient comme un satin mauve et bleu diapré de turquoise et de vert Qu’était cette lumière ? un jour nouveau qu’un désir fugace avait réveillé un lointain échappé une promesse… Quelques mots… pour accompagner un dessin réalisé à partir d’une de mes photos d’hier, l’original est sans […]

Lire plus

choeur de bois vivant

« Quelque chose dans le parfum de l’air ordonne à cette femme : Ferme les yeux et pense au saule. Les pleurs que tu verras seront inexacts. Imagine une épine d’acacia. Rien dans ta pensée ne sera assez pointu. Qu’est-ce qui flotte au-dessus de ta tête à cet instant – maintenant? Des arbres encore plus loin se […]

Lire plus

Vacuité etc.

Il n’y a aucune raison d’occuper les espaces vides. Les espaces vides sont plus nécessairesque les espaces pleins. La vacuité fonde les choseset allège l’êtrelorsqu’elle mesure les mondes. Le vide, en outre, nous appelle,même si nous ne savons pas répondre à l’appel. No hay por qué ocupar los espacios vacios.Los espacios vacios son más nécesariosque […]

Lire plus

Bouquet

envie d’offrir ce Bouquet de DesnosTrois pensées trois coquelicots trois soucis Trois soucis trois roses trois œillets Les trois roses pour mon amie Les trois œillets pour mon ami Les trois coquelicots pour la petite fille si triste Les trois pensées pour mon ami Les trois soucis pour moi. Pastel A4

Lire plus

des branches…

[…] Non pas l’estuaire des miroirs, non pas la rose des vents. Toute chose est chemin, les frontières et leurs étendards, l’embrasement, les barricades, la rencontre et son ascension, la voix, ma voix dans mes paumes, les oiseaux qui s’éloignent et laissent leurs noms parmi les branches, les branches et leur histoire. Chronique des branches, […]

Lire plus

bord de mer

Les baies taillent la côte basse, Les voiles s’enfuient sur la mer, Au soleil je sèche mes nattes Emplies de sel, Loin de la terre, Sur une pierre plate, Un poisson vert nage vers moi, Vers moi vole une blanche mouette, Je suis insolente, mauvaise, Radieuse et ne sais pas Que le bonheur c’est ça. […]

Lire plus

Sauve-toi !

Et toujours on avançait, Et toujours s’élargissait l’espace, Et toute la marche de notre caravane Semblait une fuite éternelle, Tandis que, derrière le désert et la colonne, Luisait la lande bleue d’une mer illusoire. extrait du poème Hégire de Goethe (Le Divan écrit en modèle de celui du Persan Hafiz)  » Le véritable poète a […]

Lire plus

Exposition en Berry dans les Jardins du Beau

Voici donc encore de belles images de l’expo de quelques-unes de mes Encres, Pastel et Acrylique (sur kakemono) dans le Jardin du Beau dans le Berry, photos prises par mes amis Philo et Jo, merci, merci (en attendant que je m’y aventure à mon tour, fin août, et que je vois ça de près) et […]

Lire plus

Exil et trace, extrait

En attendant la sortie prochaine de Haut cœur de Pierre aux Editions Unicité en septembre pour lequel j’avais été finaliste d’une bourse SGDL en 2013, voici un extrait d’Exil et Trace à son tour finaliste pour cette même bourse cette année. Et en attente d’une décision chez un éditeur. La pluie dégringole, la mer est […]

Lire plus

Exposition dans le Jardin du Beau

Exposition en Berry de quelques unes de mes encres grand format et kakémono dans le jardin de l’asso relais !!! Merci à Lionel et Annie ! pour ceux, curieux, qui ne sont pas loin, c’est à Chaillac, près de St Benoit du Sault, du 1er mai au 1er octobre

Lire plus

Appels

  Entre le masque de brume et celui de verdure, voici le moment sublime où la nature se montre davantage que de coutume. … Rainer Maria Rilke, Vergers, Poésie/Gallimard Pastel A4

Lire plus

Brise marine

  Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres D’être parmi l’écume inconnue et les cieux ! … Mallarmé – Brise marine

Lire plus

Confins

  Et tout n’était que règnes et confins de lueurs.  St John Perse Pastel format 30×40

Lire plus

Publication de mes Pastels

Le catalogue de quelques pastels de marines, au format 20×24, Vents salés, cousus de bleu, 26 pages, 24 illustrations

Lire plus

Une éternité de… silences

Une éternité de beau temps pèse aux membranes closes du silence… in Poème à l’Etrangère, St John Perse (Eloges, Poésie/Gallimard)    

Lire plus

Braises du soir

Derrière la noire forêt je brûle ce feu de mon âme dans lequel vacille le souffle des villes et le merle de l’angoisse. A mains nues j’abats ces flammes, qui montent au cerveau de l’air et qui tremblent en mon nom. Nuage, mon coeur voyage au-dessus des toits près des fleuves jusqu’à ce que, pluie […]

Lire plus

Infinis lointains

La fine dentelure trace la frontière d’un champ de forces qui vient expirer là. Elle rappelle l’ourlet de nacre et de varech, de coquilles broyées et d’algues errantes qui trahit le long des plages l’avancée la plus profonde de la marée, là où s’envolent au moindre souffle et s’éparpillent avant de se dissiper, des essaims […]

Lire plus