reve d’eau

“J’aime l’idée qu’on puisse définir un livre comme un rêve de pierre (l’expression est de Baudelaire) : « rêve » par la liberté qu’il exige, l’inconnu, l’audace, le risque, le fantasme ; « de pierre », par sa consistance, ferme, solide, minérale, qui s’obtient à force de travail, le travail inlassable sur la langue, les mots, la grammaire.”L’Urgence et […]

Lire plus

Rien si ce n’est la beauté

Saint-Julien, petite ville du Nord à quelques minutes de l’établissement de rééducation. Pour Simon, le dépaysement n’était pas si total contrairement à ce que croyait Lena. Il avait grandi dans une de ces régions froides et brumeuses où les jours bleus se comptaient à peine en un millier d’heures annuellement mais où le ciel s’ouvrait […]

Lire plus

Souviens -toi d’oublier, inedit #7

Esther arriva chez son père, deux heures plus tard. Après une halte dans une pâtisserie du Touquet, elle avait un peu flâné sur ce trajet qu’elle connaissait par cœur, et revu avec plaisir les paysages de son enfance. Elle se sentait un peu mélancolique mais s’étonnait de n’éprouver aucune émotion particulière à l’idée de revoir […]

Lire plus

Vers l’orient

L’amour de loin d’Amin Maalouf est un opéra créé à Salzbourg par Kaija Saariaho, en août 2000. « Dans l’acte I, Jaufré Rudel, prince de Blaye, s’est lassé de la vie de plaisirs des jeunes gens de son rang. Il aspire à un amour différent, lointain, qu’il est résigné à ne jamais voir satisfait. Ses anciens […]

Lire plus

Souviens-toi d’oublier, extrait#6

pour mon amie Jo qui aime tant mes marines Celia est installée dans un siège confortable au soleil, sur la terrasse, absorbée par la lecture du journal local. Ester s’approche d’elle et lit par-dessus son épaule. « le corps d’une femme encore non identifiée, découvert au pied des falaises, suicide ou accident ? » — Étrange cette […]

Lire plus

…la lumière et l’ambre, à gauche après le saule…

…la lumière et l’ambre, à gauche après le saule. Comme la première fois que je m’étais retrouvé à la croisée des chemins, les lieux étaient fortement éclairés. Une lumière plus intense et plus chaude, proche de la couleur ambre coulait le long des arbres qui bordaient un des quatre chemins. Au bout de quelques minutes […]

Lire plus

Les eaux du lac

Les eaux du lac sous le ciel gris s’irisaient comme un satin mauve et bleu diapré de turquoise et de vert Qu’était cette lumière ? un jour nouveau qu’un désir fugace avait réveillé un lointain échappé une promesse… Quelques mots… pour accompagner un dessin réalisé à partir d’une de mes photos d’hier, l’original est sans […]

Lire plus

choeur de bois vivant

« Quelque chose dans le parfum de l’air ordonne à cette femme : Ferme les yeux et pense au saule. Les pleurs que tu verras seront inexacts. Imagine une épine d’acacia. Rien dans ta pensée ne sera assez pointu. Qu’est-ce qui flotte au-dessus de ta tête à cet instant – maintenant? Des arbres encore plus loin se […]

Lire plus

Souviens-toi d’oublier #1

Extrait #1 Comme la pluie qui tombe sur nos têtes, peut mettre de quelques minutes à plusieurs milliers d’années pour rejoindre la rivière, le lien qui unit deux êtres peut se défaire à jamais ou se continuer par-delà le temps et l’espace. Il se transformera mais restera mouvant, évanescent et impalpable comme l’eau de deux […]

Lire plus

Vacuité etc.

Il n’y a aucune raison d’occuper les espaces vides. Les espaces vides sont plus nécessairesque les espaces pleins. La vacuité fonde les choseset allège l’êtrelorsqu’elle mesure les mondes. Le vide, en outre, nous appelle,même si nous ne savons pas répondre à l’appel. No hay por qué ocupar los espacios vacios.Los espacios vacios son más nécesariosque […]

Lire plus

Bouquet

envie d’offrir des fleurs… et ce Bouquet de DesnosTrois pensées trois coquelicots trois soucis Trois soucis trois roses trois œillets Les trois roses pour mon amie Les trois œillets pour mon ami Les trois coquelicots pour la petite fille si triste Les trois pensées pour mon ami Les trois soucis pour moi. Pastel A4

Lire plus

entre les roches blanches du torrent

Monter dire l’abîme la fascination, les visions d’un univers proche de la folie. La boussole de mes émotions déréglées surnage dans cette sub-humanité face au trop plein d’amour, indicible, non partageable. C’est une mauvaise paix entre les roches blanches du torrent. […] Clairières de forges au mitan de l’être, le fou errant, refusant les transes, […]

Lire plus

De la terre

La lumière profonde a besoin pour paraître D’une terre rouée et craquante de nuit. C’est, d’un bois ténébreux que la flamme s’exalte Il faut à la parole même une matière, Un inerte rivage au delà de tout chant. […] Yves Bonnefoy, Du mouvement et de l’immobilité de Douve in Poèmes, p;74, Poésie/Gallimard

Lire plus

Paysage

La liberté ignore le silence, dans les failles de l’être elle est bruit de pluie sur un sol assoiffé. (extrait de Blue note pour un hêtre, inédit)

Lire plus

des branches…

[…] Non pas l’estuaire des miroirs, non pas la rose des vents. Toute chose est chemin, les frontières et leurs étendards, l’embrasement, les barricades, la rencontre et son ascension, la voix, ma voix dans mes paumes, les oiseaux qui s’éloignent et laissent leurs noms parmi les branches, les branches et leur histoire. Chronique des branches, […]

Lire plus

mer ardente

Quand la nuit ardente te conduira Dans le sillage des mers N’oublie pas que le coeur du poète Est à la traversée des chemins Et chaque refrain est un silence Pour un grand jubilé Et les sources les plus secrètes Sont comme des ressacs Où les nuits passeront comme le vent Avec leurs écharpes en […]

Lire plus

bord de mer

Les baies taillent la côte basse, Les voiles s’enfuient sur la mer, Au soleil je sèche mes nattes Emplies de sel, Loin de la terre, Sur une pierre plate, Un poisson vert nage vers moi, Vers moi vole une blanche mouette, Je suis insolente, mauvaise, Radieuse et ne sais pas Que le bonheur c’est ça. […]

Lire plus

Sauve-toi !

Et toujours on avançait, Et toujours s’élargissait l’espace, Et toute la marche de notre caravane Semblait une fuite éternelle, Tandis que, derrière le désert et la colonne, Luisait la lande bleue d’une mer illusoire. extrait du poème Hégire de Goethe (Le Divan écrit en modèle de celui du Persan Hafiz)  » Le véritable poète a […]

Lire plus

Exposition en Berry dans les Jardins du Beau

Voici donc encore de belles images de l’expo de quelques-unes de mes Encres, Pastel et Acrylique (sur kakemono) dans le Jardin du Beau dans le Berry, photos prises par mes amis Philo et Jo, merci, merci (en attendant que je m’y aventure à mon tour, fin août, et que je vois ça de près) et […]

Lire plus

Haut coeur de pierre – extrait (à paraître Editions Unicité sept 2019)

Dans le désordre, la colère des fonds les vastes chaînes, le doux torrent clair de pierres, les nuits vétustes incertaines, et nos yeux fatigués habitant le ciel, nous saurons, dans l’immobilité des chambres, quelles étranges images à nos fenêtres. Icônes du jour au jardin de l’enfance, vent de sable, cœur de pierre, clairières de forges, […]

Lire plus