la fonte des glaces

La fonte des glaces…Je fonds littéralement aujourd’hui dans mon atelier,La fonte des glaces, Alibert. Écouter, voir…🙂 Ils vont fermerMais je n’ai pas tout ditIls vont fermerVous v’nez souvent ici ?Que voulez donc que ça lui fasse ?Et la fonte des glaces Ils vont fermerOn n’s’est pas déjà vus ?Ils vont fermerLa soirée vous a plu […]

Lire plus

Départ imminent

Acrylique sur toile, 40×50 Si le destin est cet élan qui, provenu d’un autre lieu du monde que de soi, s’empare d’un être pour l’attirer à sa suite, sans qu’il en comprenne à aucun moment la nature, alors elle avait un destin. Elle en était consciente. Elle se dit :  » Je ne sais pas […]

Lire plus

poesie/peinture

Cependant que nous nous élevons nous nous rapprochons de ce mystère que la poussière nous dérobe.Ainsi se résorbe, à chaque pas que nous faisons sur la montagne, le dessein confus des horizons, et lorsque nous sommes parvenus assez haut, nous ne sommes plus environnés en quelque lieu que nous soyons que par un pur anneau […]

Lire plus

Café ?

Secret : Ce matin, j’ai renversé mon café sur la toile pas entièrement apprêtée, je l’ai laissé faire son lit, il a pris pas mal de place, l’encre de chine s’est laissée conduire dans les interstices nerveux entre fils croisés et fibres de mon esprit. Malgré l’humeur maussade, le bleu ne pouvait ne pas s’avancer.J’ai […]

Lire plus

A partir de rien, du vide, du blanc

« Avant toutes choses, il y a, disponibles, ces limbes: le désert de la toile blanche. Commencement et fin, c’est l’étendue sans limites d’avant la création, le jour et la nuit non séparés.Blanc et noir indifférenciés, il n’y a encore ni lumière ni espace définis, mais un abîme pour m’y perdre. Braque montrait sa toile blanche […]

Lire plus

Orphée

Un livre passionnément aimé et chroniqué il y a qqs temps déjà ( oui je reprends la lecture et les chroniques bientôt !  ☺️)pour illustrer cette nouvelle Acrylique et Encres de Chine au format 50×60 ( vous la voyez la petite maison 😉) « Orphée pouvait transformer les arbres en pèlerins […] mais il ne […]

Lire plus

Carte postale « Mon corps est une île » (extrait)

Mais quelle jolie surprise, merci Marilyse !☺️❤️Écrire et peindre l’eau, l’océan et séant l’île ou ce qu’on en retient, merci à mon amie Marilyse pour sa réactivité sur ce tableau et à mes amis Jo et Philo, pour cette référence : Mon amie Jo cet après midi m’a dit : écoute ça, n’achète pas le […]

Lire plus

Des bleus

Si le destin est cet élan qui, provenu d’un autre lieu du monde que de soi, s’empare d’un être pour l’attirer à sa suite, sans qu’il en comprenne à aucun moment la nature, alors elle avait un destin. Elle en était consciente. Elle se dit :  » Je ne sais pas où je vais mais […]

Lire plus

Ecrits dans le noir, Michel Schneider, Ed. Buchet-Chastel, 2017

J’apprends avec tristesse le décès de Michel Schneider, Psychanalyste, auteur de nombreux romans et essais que j’aimais particulièrement lire depuis mes lointaines études de Lettres Je republie un article posté en 2017, sur le site de la Cause littéraire **** Lire Michel Schneider c’est d’emblée entrer dans les arcanes du langage et la réflexion sur la […]

Lire plus

Exposition Vents salés cousus de bleu

l’exposition sera visible du 1er au 27 juin au cinéma Le Méliès à Port de Bouc Puis du 28 juin au 31 août à la Médiathèque Boris Vian L’art de l’informel, art de l’allusion, de l’ellipse, volontiers énigmatique, c’est un art de la métamorphose nous dit Jean Paulhan dans son texte sur Fautrier. « C’est comme […]

Lire plus

Residence d’écriture et expo Encres et Acrylique

J’ai démarré ma résidence d’écriture à Port de Bouc, organisée par la médiathèque Boris Vian et Jean Luc Albert ce mercredi 1er juin jusqu’au 12 juin. Ce même jour démarre l’Expo de mes Encres et Acrylique Marines intitulée Vents salés cousus de bleu ( titre emprunté à Pierre-Albert Jourdan) dans le cadre du Festival Grands […]

Lire plus

on ne remonte pas le cours d’un fleuve

Ces mots sont ceux que j’ai écrits après ma lecture de Une mère, le cri retenu de Pierre Perrin : C’est une mère, mais c’est toutes les mères qui sont ici convoquées, dans l’ignorance de la femme qu’elles sont souvent aux yeux de leurs enfants, de l’oubli de cette vie qu’elles arpentent elles aussi parfois […]

Lire plus

ELDERIC ET LE LIVRE DES MONDES TOME 2

J’avais annoncé la parution du tome 2 de Eldéric et le livre des Mondes, un roman jeunesse (à partir de 12/13 ans) en juillet dernier chez LEGS Edition, collection dirigée par Mirline Pierre. Voici quelques extraits du Tome 2 : …(in Tome 2, Le voyage infini 2 : le peuple des mots) ̶ Vous ne […]

Lire plus

PARUTION DU TOME 2 ELDERIC ET LE LIVRE DES MONDES

Et un premier article : (cliquer sur le lien) Pour acquérir le Tome 2 : https://www.amazon.fr/Eld%C3%A9ric-Livres-Mondes-Marie-Desvignes/dp/9997071158/ref=sr_1_1?dchild=1&keywords=elderic+et+le+livre+des+mondes+tome+2+marie+desvignes&link_code=qs&qid=1626630089&sourceid=Mozilla-search&sr=8-1 Pour acquérir le Tome 1 : https://www.amazon.fr/Eld%C3%A9ric-Livre-Mondes-Marie-Desvignes/dp/9997086449/ref=sr_1_2?dchild=1&qid=1626630358&refinements=p_27%3AMarie+Desvignes&s=books&sr=1-2&text=Marie+Desvignes TOME 1 :

Lire plus

Le masque des falaises

 Tout ce que je touche me fait mal, et, enragé des supplices que je veux attribuer à des puissances inconnues qui me persécutent et entravent mes efforts depuis tant d’années, j’évite les hommes, néglige les réunions, décommande les invitations, et éloigne les amis. Il se fait autour de moi du silence et de la solitude : […]

Lire plus

je bâtis ma demeure

« …Le jour est à portée de nos doigts le soleil mord A cause de mon amour à cause du filet aveuglant de mon amour jeté ce soir sur le monde » Edmond Jabès, Je bâtis ma demeure « Légère, le vent qui passait a soulevé la robe de la source. Claire eau qui se livre au […]

Lire plus

Pulsion de vie

… Il n’est pas commode de vivre sur la terre des hommes. Lorsque le mal de vivre s’accroît, l’envie vous prend de vous installer dans un endroit paisible. Dès que vous avez compris qu’il est partout difficile de vivre, alors naît la poésie et advient la peinture. Oreiller d’herbes, Sôseki Encre, 32×42

Lire plus

Nouvelle fonction – LEGS Edition

Très heureuse d’annoncer ici que je rejoins l’équipe éditoriale de LEGS EDITION et dirige désormais la collection Textes courts

Lire plus

pendant que les champs brûlent

Des arbres se penchentC’est plus fort, plus fort que toutAccrochée aux branchesL’air me semble encore trop douxDans l’herbe écrasée, à compter mes regretsAllumette craquée et tout part en fuméePendant que les champs brûlentJ’attends que mes larmes viennentEt quand la plaine onduleQue jamais rien ne m’atteigneCe soir-là on s’est embrassés sans se parlerAutour de nous, le […]

Lire plus

Inspirations

Marilyse Leroux semble très inspirée par cette toile qui lui a tapé dans l’oeil. On aime ❤️

Lire plus

Grande mer

Le soir venu, sous le ciel qui verdit et recule, la mer, si calme pourtant, s’apaise encore. De courtes vagues soufflent une buée d’écume sur la grève tiède. Les oiseaux de mer ont disparu. Il ne reste qu’un espace, offert au voyage immobile. Certaines nuits dont la douceur se prolonge, oui cela aide à mourir […]

Lire plus

Vivre c’est souvent se quitter, Mourir, c’est se rejoindre

Je sais bien que l’heure est aux voeux et que nous appelons tous la lumière partout,  j’avais besoin de rassembler, pour ceux de ma famille Cino , Porcu , Desvignes et proches en particulier qui n’ont pu y assister,  cet ensemble pour un dernier adieu à ma ( notre) mère.Il n’a, je crois, rien de […]

Lire plus