Boréales

« Maintenant, il ferait bon dormir jusqu’à ce que les rêves deviennent un ciel, un ciel calme et sans vent où quelques plumes d’ange virevoltent doucement, où il n’y a rien que la félicité de celui qui vit dans l’ignorance de soi.» La tristesse des anges, Jon Kalman Steffanson, Gallimard, 2013 Aquarelle, 32×42, Boréales

Lire plus

Le chemin en transparence

« La douceur mauve et grise, la douceur bleutée, pierre à peine éteinte, vive encore et chaude, présence têtue dans le calme. Rondeur des terres qui s’étirent sans fin et se gonflent, où passent des ombres, où éclatent quelques soleils brefs. » (« Le chemin en transparence »p 150) […] « Paysage levé avec la pie qui se balance au […]

Lire plus

…souvent les arbres tremblent…

Je vous écris du bout du monde. Il faut que vous le sachiez. Souvent les arbres tremblent. On recueille les feuilles. Elles ont un nombre fou de nervures. Mais à quoi bon ? Plus rien entre elles et l’arbre, et nous nous dispersons gênées.Est-ce que la vie sur terre ne pourrait pas se poursuivre sans […]

Lire plus

« Mourir de ne pas mourir »

un tableau un brin surréaliste et ce poème tout autant… Gagnerons-nous la mer avec des clochesDans nos poches, avec le bruit de la merDans la mer, ou bien serons-nous les porteursD’une eau plus pure et silencieuse ? L’eau se frottant les mains aiguise des couteaux Les guerriers ont trouvé leurs armes dans les flotsEt le […]

Lire plus

Voiliers

« … d’abord le bruit continu de la mer musique où le silence aussi s’entend-celui qui étoffe le moindre son -tant de langues dans les arbres, les vents tant de sons clairs qui déplient l’étendue tiou-tiou-totiou-ti… tchrrrr tac-tec tsi…que l’esprit garde dans un doux duvet d’ailes » Lorand Gaspar- Patmos et autres poèmes (La maison […]

Lire plus

Lumière

~ Et j’entends en moi cette voix, qui sourd du fond de l’enfance : Je suis venue ici, déjà – disait-elle alors -, jeconnais ce lieu, j’y ai vécu, c’était avant le temps, c’étaitavant moi sur la terre. ~ Yves Bonnefoy, Ce qui fut sans lumière, Ed. Poésie / Gallimard Lavis, carnets

Lire plus

Une philosophie du minéral

Pour répondre à la demande d’un étudiant qui a souhaité lire mon mémoire de Master II, je poste ce travail universitaire, pré-réflexion à mon intérêt toujours grandissant pour l’oeuvre d’Albert Camus qui reste mon auteur préféré. Mémoire de D.E.A. C3 / U.F.R. « L.A.C.S. » / Année 1999/2000/ UNIVERSITE DE PROVENCE/DIRECTEUR DE RECHERCHE : André NOT/ Présenté par : […]

Lire plus

les chemins dispersés

 » […] Que laisses-tu derrière toi dans l’étroite géométrie de la chambre d’une saison où tu as dormi deux secondes ? Avec l’infini des « pourquoi », qui n’ont jamais guéri personne, le livre que tu n’as pas lu, l’image d’un pays usé à force d’être imaginé, l’icône d’un visage aimé, laissé dans la beauté natale […] » […]

Lire plus

Les mêmes chemins

Pour me rapprocher des vérités de la main, je me suis mis à dessiner et à peindre. Je m’efforce aussi d’aller vers une poésie plus claire et plus accessible. On m’a reproché d’être un poète hermétique. Si je le suis c’est contre mon désir, par insuffisance ou par incapacité d’exprimer clairement des choses qui me […]

Lire plus

LA GLOIRE DES POUSSIERES

LA GLOIRE DES POUSSIERES, Raymond FARINA, Editions Alcyone, sept 2020 La Gloire des poussières est le dernier recueil de Raymond Farina.  On y retrouve la densité d’une poésie dont le lyrisme s’enroule autour de thèmes récurrents dans l’œuvre conséquente du poète. Ici, ceux de l’enfance, de l’exil et de l’identité mettent en lumière la fragilité […]

Lire plus

retour de lecture #7

Je partage ce très beau retour de lecture, extrait de la magnifique lettre d’une amie, à propos de mon livre Fibromyalgie, (auto-publié), soyez curieux en cliquant sur le titre, aventurez-vous dans les premières pages gratuites sur Amazon, merci à vous pour votre soutien. Il fait sa route tout seul. Merci aux déjà très nombreux lecteurs. […]

Lire plus

La cinquième dimension

La cinquième dimension Selon la pensée chinoise, et surtout celle des taoïstes, ce qui garantit d’abord la communion entre l’homme et l’univers, c’est que l’homme est un être non seulement de chair et de sang mais aussi de souffles et d’esprits et outre, il possède le Vide. A travers les quatre niveaux observés : Pinceau-Encre […]

Lire plus

Un magnifique retour encore

Lecture d’Anne-Lise Blanchard Fibromyalgie – Marie Desvignes, chez l’auteur* – 12,66 euros – ebook :2,99 euros Ni thérapie, ni livre de vulgarisation, encore moins livre de recettes ou programme, ce pourrait être un excellent viatique pour ceux qui souffrent en leur corps sans qu’il soit possible de nommer le mal. Du corps entravé au corps libéré, […]

Lire plus

Invitée dans la revue Possible-juin 2020

Dans la rubrique de la revue Possible, invitation de l’ami Pierre Perrin Merci Pierre 🌹🌹🌹 : » L’invitée de longue date pour ce numéro de juin 2020La forge du poèteM. J. DesvignesLa forge du poète s’anime,l’épaisseur de la pierre n’est rien,les mains s’apaisent à la creuser.La goutte qui tombe toujours creusera le rocher ;son sel ses […]

Lire plus

Retour de lecture#6

Quelle belle surprise que ce retour de lecture d’une amie grande lectrice de mes textes, sur mon dernier livre (un livre écrit et auto-publié pendant le confinement), Fibromyalgie, Douleurs et fatigue chroniques..« Bonjour, Marie Je viens de finir ton livre à l’instant et je t’écris sur l’élan de ma lecture. C’est un livre qu’on ne lâche […]

Lire plus

Extrait de Souviens-toi d’oublier #2, (en cours d’écriture)

Tout autour de nous régnait le chaos et la confusion, le torrent dévastateur s’engouffrait dans chaque interstice après avoir bousculé et empilé des tonnes de gravats, matériaux divers arrachés aux trottoirs, pilônes, grilles et portes déchiquetées. Les eaux s’étaient ruées sous les portes restées debout, avait étouffé les cris et le chant des oiseaux, laissant […]

Lire plus

Souviens-toi d’oublier #1

Extrait #1 Comme la pluie qui tombe sur nos têtes, peut mettre de quelques minutes à plusieurs milliers d’années pour rejoindre la rivière, le lien qui unit deux êtres peut se défaire à jamais ou se continuer par-delà le temps et l’espace. Il se transformera mais restera mouvant, évanescent et impalpable comme l’eau de deux […]

Lire plus

Calaciura, éditions Notabilia/ Noir et blanc, extrait

Il s’appelait Domenico, mais il ne le savait pas. On l’avait toujours appelé Mimmo. Il était né le premier dimanche de septembre en sortant de sa mère par les pieds Il y avait une pluie fine qui vous trempait, et une légère brume au parfum de sous-bois, jamais vue dans cette ville-là. D’autres brumes dominaient, […]

Lire plus

La reliance par temps de confinement

Les médecins et les psychologues commencent à mesurer les conséquences insoupçonnées que deux mois de confinement ont produites chez leurs patients : angoisses et attaques de panique, dépression, peurs liées à la maladie elle-même, douleur physique, insomnies, y compris chez les enfants. Tous, nous vivons cette période très difficile sans oser nous plaindre surtout quand […]

Lire plus

Retour de lecture#5

Retour de lectrice « Du corps entravé au corps libéré…Un témoignage sincère sur la maladie vécue de l’intérieur, mais pas seulement. Quelques suggestions pour entamer le processus de guérison sans pour cela devenir livre de recettes. Par petites touches et un agencement inattendu de l’ouvrage, Marie Desvignes déconstruit la narration dans les deux parties de son […]

Lire plus