Vivre c’est souvent se quitter, Mourir, c’est se rejoindre

Je sais bien que l’heure est aux voeux et que nous appelons tous la lumière partout,  j’avais besoin de rassembler, pour ceux de ma famille Cino , Porcu , Desvignes et proches en particulier qui n’ont pu y assister,  cet ensemble pour un dernier adieu à ma ( notre) mère.Il n’a, je crois, rien de […]

Lire plus

on ne remonte pas le cours d’un fleuve

Ces mots sont ceux que j’ai écrits après ma lecture de Une mère, le cri retenu de Pierre Perrin : C’est une mère, mais c’est toutes les mères qui sont ici convoquées, dans l’ignorance de la femme qu’elles sont souvent aux yeux de leurs enfants, de l’oubli de cette vie qu’elles arpentent elles aussi parfois […]

Lire plus

PARUTION DU TOME 2 ELDERIC ET LE LIVRE DES MONDES

Et un premier article : (cliquer sur le lien) Pour acquérir le Tome 2 : https://www.amazon.fr/Eld%C3%A9ric-Livres-Mondes-Marie-Desvignes/dp/9997071158/ref=sr_1_1?dchild=1&keywords=elderic+et+le+livre+des+mondes+tome+2+marie+desvignes&link_code=qs&qid=1626630089&sourceid=Mozilla-search&sr=8-1 Pour acquérir le Tome 1 : https://www.amazon.fr/Eld%C3%A9ric-Livre-Mondes-Marie-Desvignes/dp/9997086449/ref=sr_1_2?dchild=1&qid=1626630358&refinements=p_27%3AMarie+Desvignes&s=books&sr=1-2&text=Marie+Desvignes TOME 1 :

Lire plus

la mer, la nuit

« Certaines nuits dont la douceur se prolonge, oui, cela aide à mourir de savoir qu’elles reviendont après nous sur la terre et la mer. Grande mer, toujours labourée, toujours vierge, ma religion avec la nuit ! Elle nous lave et nous rassasie dans ses sillons tériles, elle nous libère et nous tient debout. » ((La mer […]

Lire plus

Brume mentale

Le bleu des lointains dans les mots aussi, comme le sens rêvé dans la chose dite. » Yves Bonnefoy, Remarques sur l’horizon (in L’heure présente)

Lire plus

Couleurs secrètes

Du plus pâle au tranchant du plus sombre sans s’interrompre entre sang et pensée entre feuille pinceau étendue corps de liquide musique à jamais – Lorand Gaspar- Patmos et autres poèmes

Lire plus

Horizons

Ligne de là-bas et ligne de par ici, chacune à jeter l’écume de l’inconscient sous nos pas : phare qui étincelle de glisser à la crête de cette vague qui se gonfle comme une nuit, puis s’écroule puis à nouveau se soulève. Remarques sur l’horizon, in L’heure présente, Yves Bonnefoy, Poésie/Gallimard

Lire plus

Autour de la parité hommes/femmes

Autour de la parité hommes/femmes I-Genre et représentations Le 8 mars est la Journée internationale des Droits des Femmes, et le mois de mars tout entier est souvent l’occasion de multiplier les manifestations un peu partout dans le monde. La question de la parité, de l’égalité hommes/femmes était le thème de cette journée du 13 […]

Lire plus

Arbre

Découpé dans la blancheur du ciel, l’arbre frissonne. Sous la voûte céleste, tu as rejoint la flambée du soir entre tes doigts écartés, tendus dans le crépuscule. À contre-jour, dans l’étau des secondes, l’arbre est devant toi, antre obscur traversé d’ombres claires. Tout flotte autour, le feuillage maintenant bleui par la fin du jour, le […]

Lire plus

« …Puis un autre nuage fut attrapé par la lumière et un autre et encore un autre, si bien que les vagues au-dessous étaient criblées de flèches de feu empennées qui parcouraient de leurs dards erratiques l’azur frémissant. »Les vagues – Virginia Woolf    

Lire plus

FICTIONS DU CORPS, François BON, Dessins de Philippe Cognée, Lecture de Jérémy Liron, Editions L’Atelier contemporain – 2016

Corps-objet ou corps-vécu, corps matière mais corps animé dérivant dans la ville ou immobiles, François Bon rêve le corps, ou plutôt les corps, et en grand lecteur de Kafka ou Michaux, nous propose une sorte de monde aux portes du nôtre dans Fiction du corps, magnifiquement illustré par Philippe Cognée, aux Editions L’Atelier contemporain. C’est […]

Lire plus

J’ai visité ma vie poèmes traduits par Annie Salager et l’auteur Saleh Diab Editions Le Taillis pré – 2013

J’ai visité ma vie poèmes traduits par Annie Salager et l’auteur Saleh Diab Editions Le Taillis pré – 2013 Prix Thyde Monnier – SGDL -2013   C’est une poèsie narrative aux confins des drames amoureux que nous offre Saleh Diab dans cette anthologie de ses poèmes réunissant trois recueils lumineux. Une poésie amoureuse qui dit […]

Lire plus

évanescence

Que vaudrait la douceur si elle n’était capable, tendre et ineffable de nous faire peur ? Elle surpasse tellement toute la violence que lorsqu’elle s’élance nul ne se défend. Rainer Maria Rilke Je ne peux me faire à la souffrance… … Parfois le murmure se répand que nous sommes visités par des ombres transparentes. Qui […]

Lire plus

La Trinité Bantoue Max Lobe Editions ZOE – 2014

  Mwána, jeune étudiant de culture bantoue vit en Helvétie dans un appartement qu’il partage avec Ruedi son jeune amant roux et l’amant de celui-ci Dominique qu’ils voient tous les deux alternativement. Il vient de perdre son emploi et il angoisse à l’idée de ne pas en retrouver. Dans une narration très oralisée ponctuée de […]

Lire plus

Plus loin qu’ailleurs Jean-Watson Charles Editions Ruptures-2013

  C’est un émouvant recueil que nous livre Jean-Watson Charles, long poème dédié à Magloire Saint-Aude et à la mère « ses yeux d’eau et d’océan », préfacé par Arnaud Delcorte sous le beau titre de « L’au-delà de la mer », dans laquelle est rappelé en exergue un des plus beaux poèmes de ce recueil intitulé Plus loin […]

Lire plus

Camus, l’artiste à l’œuvre

 J’ai dit ailleurs et souvent  cette intimité qui me reliait, par delà les mots  et, plus exactement, jusque dans les silences de préférence, à Albert Camus. Tous les grands lecteurs ont ce genre de relation avec des auteurs qui les touchent intimement. Ecrire incline à examiner de plus près cette relation, à s’interroger sur ce […]

Lire plus

Langue interdite (la langue a-mère) Editions Alcyone, septembre 2018

La langue maternelle, est-ce la langue de nos mères ? Celle de notre petite enfance, peut-être même différente de celle de la mère ? Celle qui nous donne notre identité ? Si tout passe par le langage, elle est toute puissance quand l’écrivain s’en empare faisant œuvre « avec » et « contre », tout à la fois lui appartenant et s’en […]

Lire plus

SOUS LA CENDRE, 6 suites & variations pour voix seule(s), Roland Chopard, Ed. Lettres Vives, 2016

SOUS LA CENDRE 6 suites & variations pour voix seule(s), Roland Chopard, Postface de Claude Louis-Combet, Éditions Lettres vives, collection entre 4 yeux, 2016, 141 p., 20 € Prendre voix… Faire silence… Pourquoi écrire ? Faut-il se taire ? Quels sont les enjeux et les risques de la parole ? En quoi le silence est-il plus nécessaire ? Ou, […]

Lire plus