Calaciura, éditions Notabilia/ Noir et blanc, extrait

Il s’appelait Domenico, mais il ne le savait pas. On l’avait toujours appelé Mimmo. Il était né le premier dimanche de septembre en sortant de sa mère par les pieds Il y avait une pluie fine qui vous trempait, et une légère brume au parfum de sous-bois, jamais vue dans cette ville-là. D’autres brumes dominaient, […]

Lire plus

Un froid sec #22

des extraits à foison, et l’écriture lumineuse de mon amie, l’écrivaine Anna de Sandre

Lire plus

retour de lecteurs pour Haut coeur de pierre, poésie #1

merci infiniment à Marilyse Leroux « Haut coeur de pierre » de Marie-Josée Desvignes (éditions Unicités), « six chants d’amour » comme « une traversée, de l’absence d’amour ou sa perte à sa consolation ou sa renaissance, de la mort à la vie. » Un recueil ardent (l’auteur est une fille de l’Etna), entre crêtes et creux de vagues, illuminé d’éclats, […]

Lire plus

entre les roches blanches du torrent

Monter dire l’abîme la fascination, les visions d’un univers proche de la folie. La boussole de mes émotions déréglées surnage dans cette sub-humanité face au trop plein d’amour, indicible, non partageable. C’est une mauvaise paix entre les roches blanches du torrent. […] Clairières de forges au mitan de l’être, le fou errant, refusant les transes, […]

Lire plus

Célestina… extrait d’un roman en cours d’écriture

– Celestina, veni qui, dai ! Ma mère crie dans le vent contraire et je fais mine de ne pas l’entendre. Je cours de plus en plus vite pour fuir ses appels et j’arrive haletante aux abords des caves de la cité. – Tu les as ? Je regarde les deux garçons qui me font […]

Lire plus

A la place des signes

[31] A la place des signes, un torrent impétueux, une danse sans fin ; dans la grâce de l’arbre, le givre chante bleu pour éveiller matin. (Recueil en chantier) Lavis A5

Lire plus

Les lavis bleus de l’aube

Les lavis bleus de l’aube se diluent doucement dans le masque des brumes. Quels sont ces lourds secrets que tu portes dans ton cœur fatigué ? Laisse toi porter par ce vent qui t’appelle et dont tu ne veux te saisir. « Il souffle où il veut et [toi] tu ne sais où il va », tu […]

Lire plus

Miroirs brisants (extraits, texte en cours)

Il pleut sur ton visage et tes yeux malicieux me sourient. j’aime ma vie, tu dis, je l’aime comme elle est, libre et dans l’instant, simple et sans attache ; l’été décline en bleu les mots de ton sourire grave. Il porte déjà les stigmates d’une vérité que l’arbre a devinée sans moi. J’embrasse tes […]

Lire plus

Furieuse

Dans l’œil de la nuit qui voit au-delà de tout, dans la bouche de la mer aux lèvres étirées en son blanc chaos de sel, j’ai trouvé la clé : une note bleue. Blue note pour un hêtre (à paraître)

Lire plus

Exposition en Berry dans les Jardins du Beau

Voici donc encore de belles images de l’expo de quelques-unes de mes Encres, Pastel et Acrylique (sur kakemono) dans le Jardin du Beau dans le Berry, photos prises par mes amis Philo et Jo, merci, merci (en attendant que je m’y aventure à mon tour, fin août, et que je vois ça de près) et […]

Lire plus

au fond des forêts sombres

Quand la brume descend sur le soir l’ombre s’allonge… Ailleurs il pleut comme dans nos cœurs. Ceci est un cri une douce transe au-dessus des collines transfigurées en pardon comme lissées de la main, dans la pudeur d’un corps opprimé. Par endroits, l’ossature étrange (onde blanche), la voix bleuie d’un ange exterminateur. Au bourgeonnement des […]

Lire plus

Haut coeur de pierre – extrait (à paraître Ed Unicité, sept 2019)

… En nous, un temps immémorial et trompeur un rêve temporaire une parole nue que l’on a cru tenir dans le creux du reflux, cette artère de la mer profonde, insoumise. Dans les fibres des tumulus transis articulés puis désarticulés, pareils à de vastes steppes, amant, tu nourris de lourds secrets. extrait de Haut coeur […]

Lire plus

Haut coeur de pierre – extrait (à paraître Editions Unicité sept 2019)

Dans le désordre, la colère des fonds les vastes chaînes, le doux torrent clair de pierres, les nuits vétustes incertaines, et nos yeux fatigués habitant le ciel, nous saurons, dans l’immobilité des chambres, quelles étranges images à nos fenêtres. Icônes du jour au jardin de l’enfance, vent de sable, cœur de pierre, clairières de forges, […]

Lire plus

Exil et trace, extrait

En attendant la sortie prochaine de Haut cœur de Pierre aux Editions Unicité en septembre pour lequel j’avais été finaliste d’une bourse SGDL en 2013, voici un extrait d’Exil et Trace à son tour finaliste pour cette même bourse cette année. Et en attente d’une décision chez un éditeur. La pluie dégringole, la mer est […]

Lire plus

A propos de Langue interdite dans la revue Traversées

Un article sur « La présence de l’aube » dans la revue « Traversées », que je partage avec Marie-Josée Desvignes, pour son recueil « Langue interdite, Langue a-mère ». Deux recueils des éditions Alcyone. Chronique de Xavier Bordes. Deux livres de poésie féminine, esthétiquement très beaux, et tous deux d’un lyrisme mesuré et efficace qui m’a beaucoup fait rêver. J’ai […]

Lire plus

Quand la brume descend

Quand la brume descend sur le soir l’ombre s’allonge… Ailleurs il pleut comme dans nos cœurs. Tu avances dans les pudeurs du soir nomade, solitaire innocent, tu offres ton âme au mot qui te délivrera Flamme jetée dans le jour défenestré tu te tais encore ne connais que ce taire ou encore tu parles, lumière […]

Lire plus

clairière

Dessiner, peindre des métamorphoses, fixer des variations gazeuses, rendre un ciel plus vaporeux, plus liquide, esquisser une mer plus éprouvée, plus tourmentée, poser un arbre dans la kyrielle des jours, emplir d’une énergie triomphante et stable cette force naissante, vibrionnante. Ce sont expériences qui élargissent la conscience, captent la joie, augmentent le mystère … Extrait […]

Lire plus

La forêt, la nuit

Il écoutait dans la nuit, les oiseaux dans le ciel, le vent dans les arbres, le cercle vrombissant du monde qui ne se referme jamais, qui poursuit sa route inlassablement. Dans le silence de sa tête, les prières d’un peuple qui écrivait son histoire, laissant des traces sombres entre les blancs du parchemin de leur […]

Lire plus

Avis de parution prochaine

Un soir d’automne, une heure après le renvoi, un violent incendie s’est déclaré dans l’unique école de la petite province de Saint-André et la détruit complètement. Johann, un adolescent de treize ans qui se trouvait encore à l’intérieur, est porté disparu. C’est la consternation. Aucune trace du petit garçon que tout le monde croit mort. […]

Lire plus

de saison

Sur l’espace docile de ses rives élaguées une voix s’installe puissante et dominatrice son souffle au loin, ses abîmes d’écume, un suaire blanc enveloppé de soie et, d’un coup de langue, elle s’épure et se noie. * Quand les éclats de jade et le ventre nu des ocres accrocheront la lampe à leur soif ils […]

Lire plus