Qui es-tu, Lelia ?

« Qui es-tu ? et pourquoi ton amour fait-il tant de mal ? Il doit y avoir en toi quelque affreux mystère inconnu des hommes. A coup sûr tu n’es pas un être pétri du même limon et animé de la même vie que nous ! Tu es un ange ou un démon, mais tu n’es […]

Lire plus

« l’artiste doit écouter et diriger son oeil vers sa vie intérieure, et c’est la seule voie pour exprimer Le Mystique. Les proportions et les balances se trouvent en lui. »  « La couleur est le clavier. L’œil est le marteau. L’âme est le piano, avec ses nombreuses cordes. L’artiste est la main qui fait résolument […]

Lire plus

Synesthésie

Mon cœur a mal, une somnolence Endolorit mes sens, comme si je venais De boire la ciguë ou, jusqu’à la lie, Le vin noir de l’opium, et sombrais maintenant Dans les remous des rives du Léthé… … Ode au rossignol, John Keats, traduction Yves Bonnefoy Revue Brightstar

Lire plus

« Qui tient les manettes ? »

Nous aimons penser que nous sommes exceptionnels, nantis d’une âme, des anges ou des fées, les enfants préférés de Dieu. Le tour de magie qui fait de nous de la matière animée ne nous suffit pas. Dans la gueule de l’ours de James A Mc Laughlin *** Disons que la planète nait à minuit et […]

Lire plus

luminescence

« Ce n’est pas en contemplant sa lumière qu’on devient lumineux, mais en portant son regard sur sa propre obscurité, ce qui est beaucoup plus impopulaire, car beaucoup plus difficile. » Carl Jung Acrylique et encre, 35×45 et détails Il est très difficile de faire une photo fidèle, il y a énormément de reliefs que […]

Lire plus

sensible

« Je vous prie d’être patient à l’égard de tout ce qui dans votre coeur est encore irrésolu, et de tenter d’aimer les questions elles-mêmes comme des pièces closes et comme des livres écrits dans une langue fort étrangère.Ne cherchez pas pour l’instant des réponses, qui ne sauraient vous être données ; car vous ne seriez […]

Lire plus

des pas sur la neige

Les arbres commencent à se couvrir d’une fine cape moirée. Le scintillement des premiers flocons s’évanouissant sur le sol laisse place à l’ombre de la voûte tout aussi humide, sous laquelle il la fait s’asseoir. Se reflètent sur les parois, telle une toile dioramique, des jeux de lumière que les vapeurs violettes et roses de […]

Lire plus

Immortels

Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes sommes immortels Pourquoi es-tu parti avant que je te l’apprenne ? Le savais-tu déjà ? Avais-tu deviné ? Que des dieux se cachaient sous des faces avinées Mortels, mortels, nous sommes immortels Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels As-tu vu ces lumières, ces pourvoyeuses […]

Lire plus

les matins difficiles

« Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur. » Extrait de La Joie, Bernanos **** Les matins difficiles, les nuits sans précédent Les chemins de traverse, les routes qu’on prenait avant Ce qui nous pousse qui fait qu’on va de l’avant Les promesses inutiles, les feux qui s’étalent sous le vent […]

Lire plus

les gouffres

En amour, il ne faut jamais rencontrer son double.…Un couple d’amoureux, quand chacun guette chez l’autre une apparition de soi-même, c’est un spectacle qui promet d’être sanglant. Ces amoureux se sont cherchés des années durant, ils ont consacré toute leur énergie à cette quête. Ils se rencontrent, ils tombent, harasses, dans les bras l’un de […]

Lire plus

Tous les matins du monde

« Tandis que le chant montait, près de la porte une femme très pâle apparut qui lui souriait tout en posant le doigt sur son sourire en signe qu’elle ne parlerait pas et qu’il ne se dérangeât pas de ce qu’il était en train de faire. Elle contourna en silence le pupitre de Monsieur de Sainte […]

Lire plus

tu es revenue…

— Wróciłeś, tu es revenue… Il récita pour lui-même : « L’Ange est mort… La nuit. Elle l’avait cru et reconnu, le premier soir. Ne l’avait-elle pas aimé ? »*Il s’était accroupi, avait caressé sa joue glacée. Il avait écarté les mèches qui barraient la moitié du visage, l’avait soulevée sans peine et tenue serrée […]

Lire plus

blanc

Lire plus

la tristesse des anges

Les vieux livres affirment que cela porte malheur de déclamer des strophes composées par une femme alors qu’on est cerné par la tempête. Tu sais que je n’exige nul amour en retour, commence-t-il, il pose sa moufle couverte de glace sur son coeur giflé par la neige et: » Tu sais que je n’exige nul amour […]

Lire plus

Le Bonjour et l’adieu

Il y a une parole confiée au silence que l’ombre nous transmet. Une parole d’effacement qui est parole de tendresse. Peut-être pourrions-nous aussi parler de bonté . Lavis d’ombre sans que soit raturée cette lumineuse coulée qui la contient.Mais le plus proche de notre dénuement. Je crois à cette parole d’ombre. Elle n’est pas jeu […]

Lire plus

S’en aller

S’en aller, s’en aller, paroles de vivant ! St John Perse, Vents Acrylique et encre, 35×45

Lire plus

Sous le feu, la cendre

Pour changer un peu… comme un conteL’enfant, dès l’aube, est installé sous l’ombú, il joue avec de la terre et des osselets. Dans le lointain, le chant du coq appelle le jour qui se lève, gris et brumeux. Des nuées de mouches bourdonnent sous l’arbre, l’air est empli de senteurs. Il fera chaud encore aujourd’hui.— […]

Lire plus

Des pas sur la neige

Pris dans la farandole des flocons avides qui les enlaçaient, les plus fragiles des conifères ont lutté durant des heures. Toute la nuit, le ciel s’est déversé en houppes épaisses sur les hêtres de la forêt. Leurs branches alourdies ont fini par plier. Ils se sont rendus, décochant dans l’air des cris secs, des sanglots […]

Lire plus

Souviens-toi d’oublier, extrait, à paraître bientôt

L’enfant, dès l’aube, est installé sous l’ombú, il joue avec de la terre et des osselets. Dans le lointain, le chant du coq appelle le jour qui se lève gris et brumeux. Des nuées de mouches bourdonnent sous l’arbre, l’air est empli de senteurs. Il fera chaud encore aujourd’hui.— Quelle heure est-il, dit l’homme aviné […]

Lire plus

Au fond

« Ne lis plus – regarde !/Ne regarde plus – va !/ Nulle part on ne s’inquiète de toi.» Paul Celan « …et encore fallait-il tout ce plain-chant des neiges pour nous ravir la trace de nos pas … » Neiges- St John PerseAcrylique, encre, sable et pierres, 35×45

Lire plus