Immortels

Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes sommes immortels

Pourquoi es-tu parti avant que je te l’apprenne ?

Le savais-tu déjà ? Avais-tu deviné ?

Que des dieux se cachaient sous des faces avinées

Mortels, mortels, nous sommes immortels

Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels

As-tu vu ces lumières, ces pourvoyeuses d’été

Ces leveuses de barrières, toutes ces larmes épuisées

Les baisers reçus, savais-tu qu’ils duraient Qu’en se mordant dans la bouche, debout on revenait

Mortels, mortels, nous sommes immortels

Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels

As-tu senti parfois que rien ne finissait ?Et qu’on soit là ou pas quand même on y serait Et toi qui n’es plus là c’est comme si tu étais

Plus immortel que moi mais je te suis de près

Mortels, mortels, nous sommes immortels Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels

Mortels, mortels, nous sommes immortels

Je ne t’ai jamais dit mais nous sommes immortels

Acrylique et encre 35×45

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s