Le Bonjour et l’adieu

Il y a une parole confiée au silence que l’ombre nous transmet. Une parole d’effacement qui est parole de tendresse. Peut-être pourrions-nous aussi parler de bonté . Lavis d’ombre sans que soit raturée cette lumineuse coulée qui la contient.Mais le plus proche de notre dénuement. Je crois à cette parole d’ombre. Elle n’est pas jeu de lumière ou de solitude mais ce que nous ne pouvons comprendre d’un dialogue qui se fait, qui se défait en nous. A chaque instant. Car nous ne pouvons comprendre que l’ombre. La brisure de l’éclat.

Le Bonjour et l’adieu. Pierre-Albert Jourdan

Acrylique et encre sur papier canson 75×55

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s