Chercher la lumière

Comment demeurer arbre
dans le reniement de tout ?

Le chêne poursuit sa montée
-lente obstinée
laisse le nuage l’ignorer.

*
Même si le dernier arbre
connaissait la dernière parole
il la tairait
pour une promesse d’eau.

Nés arbres, Marilyse Leroux, ed L’Aïl des ours, 2020

Acrylique sur toile, 30×30

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s