entre les roches blanches du torrent

Monter
dire l’abîme
la fascination, les visions
d’un univers proche de la folie.
La boussole de mes émotions déréglées
surnage dans cette sub-humanité
face au trop plein d’amour,
indicible, non partageable.
C’est une mauvaise paix
entre les roches blanches du torrent.

[…]

Clairières de forges au mitan de l’être,
le fou errant, refusant les transes, étend sa main,
il aspire le venin de l’amante déshéritée,
à l’orée de son corps se déploie une flamme
dans la faille du jour.

[…]
Les mots à portée des maux s’approprient la résurgence et l’urgence,
enfantent le hasard.

[…]

Ouvrir le bonheur et l’écrire
rejoindre le ciel pupilles dilatées d’éveil et de commencement ;
ouvrir le chant de la parole inaccomplie
pour que se perpétue le langage, proie du ressentiment
et seront vains tous nos sacrifices.
De tes gestes ou paroles à sauver
aux pulsations de nos corps qui s’animent et se bercent
la solidarité des souffles était unité dans la nuit.
Dans l’inaccompli –ce temps de nos avancées fébriles,
on était, seuls dans le jour.
L’ombre gagne, le temps presse
dans la transcendance d’un amour infini.

extrait de Haut coeur de pierre, (Six chants d’amour), ed Unicité, oct 2019
Pastel A4

Pastel A4

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s