De la terre

La lumière profonde a besoin pour paraître
D’une terre rouée et craquante de nuit.
C’est, d’un bois ténébreux que la flamme s’exalte
Il faut à la parole même une matière,
Un inerte rivage au delà de tout chant.
[…]
Yves Bonnefoy, Du mouvement et de l’immobilité de Douve in Poèmes, p;74, Poésie/Gallimard

Pastel A4

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s