Avis de parution prochaine

Eldéric et le Livre des Mondes

Marie Desvignes
LEGS EDITION (Haïti)

A paraître le 22 mai

Un soir d’automne, une heure après le renvoi, un violent incendie s’est déclaré dans l’unique école de la petite province de Saint-André et la détruit complètement. Johann, un adolescent de treize ans qui se trouvait encore à l’intérieur, est porté disparu. C’est la consternation. Aucune trace du petit garçon que tout le monde croit mort. Transporté dans un autre monde, sur le continent d’Onirix, au sein du peuple Menz, Johann, doté alors de grands pouvoirs, se voit confier une grande mission : celle de retrouver les manuscrits du Livre des Mondes volés depuis deux siècles par la sorcière Theuz.

Roman d’apprentissage, récit d’initiation, ou conte philosophique, Eldéric et le Livre des Mondes est un voyage initiatique au cœur du fantastique, un périple qui doit nous aider à découvrir cette voix qui sommeille en nous.

Quête de soi, légende personnelle, ouverture à l’autre, ce roman, d’une finesse d’écriture qui séduit en tous ses points tant par sa poésie que par sa profondeur, est un trésor d’émotions, d’intrigues et de contrastes destiné à nous permettre d’appréhender et d’interpréter le monde.

Mirline Pierre

Marie Desvignes est née à Port-de-Bouc dans le Sud de la France, près de Marseille. Poète, nouvelliste et peintre, elle détient un Diplôme d’études approfondies (DEA) en lettres de l’Université d’Aix-en-Provence. Eldéric et le Livre des Mondes est son deuxième roman.

Extrait :

[…] Depuis quelques temps, plusieurs événements étranges étaient survenus dans notre petit village de campagne. D’abord, deux de nos petits camarades avaient quitté le collège, ensuite une fille est tombée gravement malade, puis ce fut le tour d’un garçon. À chaque fois, après une dispute en cour de récréation. Mais tout avait en réalité commencé dans la classe de Madame Fine. Je pensais avoir fait une découverte  d’importance et je comptais en parler à Jérémy mais j’avais l’impression d’être à peu près le seul à vraiment  prendre ça au sérieux. Partagés entre craintes et certitudes, Jérémy en jouait cruellement, s’amusant à accentuer l’inquiétude qui grandissait dans l’esprit de chacun, et en profitait pour en rajouter dans l’invraisemblable et le fantastique…

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s