La nuit était beaucoup plus vaste que le jour.

bleu mer

Acrylique 20×40

 

La nuit était beaucoup plus vaste que le jour.

Sur la terre, tout était effacé, des collines, des bosquets et des ondulations des champs. C’était seulement plat et noir et au-dessus des arbres éteints le monde entier s’ouvrait. Au fond, coulait le lait de la vierge ; des chariots de feu, des barques de feu, des chevaux de lumière, une large éteule d’étoiles tenaient tout le ciel.  Le chant du monde, Giono

 

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s