Partir

« C’étaient de très grands vents sur toutes faces de ce monde,
De très grands vents en liesse par le monde,
Qui n’avaient d’aire ni de gîte,
Qui n’avaient garde ni mesure, et nous laissaient, hommes de paille,
En l’an de paille sur leur erre… Ah ! oui, de très grands vents sur toutes faces de vivants !
… »
St John Perse, Vents

 

IMG_20180204_195944


Pendant l’hiver morne et tassé
Autour des âtres,
Les grand’routes grisâtres
Semblent languir au loin, sous un ciel lourd et bas.

Les routes, Emile Verhaeren

IMG_20180204_104417

Partir

 

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s