poétique de la terre

La beauté est partout

Même

sur le sol le plus dur

le plus rebelle

la beauté est partout

au détour d’une rue

dans les yeux

sur les lèvres

d’un inconnu

dans les lieux les plus vides

où l’espoir n’a pas de place

où seule la mort

invite le cœur

la beauté est là

elle émerge

incompréhensible

inexplicable

elle surgit unique et nue –

à nous d’apprendre

à l’accueillir

en nous

J’emprunte ce poème pour dire la beauté encore et toujours… (à la base de la géopoétique de Kenneth White).

 

Le disciple
passe de longues heures
silencieux, immobile

pour atteindre
l’état de calme parfait
au-delà de toute pensée

libéré enfin du moi
il entre
dans le domaine du vide.

Mahamudra-Kenneth White-Mercure de France

 

 

IMG_20180121_082508

Publié par

"J'ai mis tous mes efforts à former ma vie -voilà mon métier et mon ouvrage" Montaigne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s